à venir... merci d'utiliser le formulaire en attendant

Les vertus médicinales du Cacao

« Hay tres reglas si uno quiere sobrevivir en tiempo de estrés:
Respirar profundamente, contar hasta diez, y comer chocolate »

Les médicaments étaient enrobés avec du chocolat et de là est née l’expression: ‘Faire passer la pilule’.

Le chocolat est une nourriture extraordinaire, à la fois source de plaisir, de volupté et compagnon chaleureux de nos souvenirs d’enfance. Aux côtés de ces qualités festives et réconfortantes se logent bien des vertus pour notre santé, qui étaient déjà appréciées par les Mayas.

L’action thérapeutique du cacao, en produit pharmaceutique, était très développée il n’y a pas si longtemps que cela, comme l’antidote d’une vaste gamme de problèmes de santé allant des désordres des reins et du foie en passant par la dépression et la toux.

Au siècle dernier, on vendait des mélanges chocolatés aux propriétés médicinales:

  • le chocolat anthelminthique (contre les parasites)
  • le chocolat aux grains de gland contre l’atonie générale
  • le chocolat fébrifuge à la quinine
  • le chocolat carminatif et digestif, à l’angélique, la gentiane etc.
  • le chocolat antispasmodique à la fleur d’oranger
  • le chocolat pectoral au lichen d’islande
  • le chocolat purgatif et même le chocolat antivénérien.

‘La fève de cacao est un phénomène que la nature n’a jamais répété;

on n’a jamais trouvé autant de qualités réunies dans un aussi petit fruit’.

Alexander Von Humboldt (Naturaliste, explorateur et géographe allemand – 19ème siècle)

Les effets toniques et antidépresseurs du chocolat observés depuis des millénaires ont pu être expliqués grâce à la science moderne. Avec environ 1200 constituants phytochimiques, les fèves du Theobroma cacao semblent être une des nourritures les plus complexes dans la nature au niveau de la pharmacologie, dont les principaux sont:

MAGNÉSIUM

Une des plus grandes sources dans la nature se trouve dans le cacao.

Le magnésium aide tous les processus métaboliques.

  • Il assure la protection du cœur,
  • relaxe les muscles (soulage les crampes menstruelles) et améliore la flexibilité.
  • Il augmente la fonction du cerveau, de la mémoire et la concentration.
  • Il assure également un bon équilibre nerveux et participe à la production de testostérone.
  • Il réduit la tension artérielle et l’acidité du corps (alcalinisant),
  • neutralise les toxines et
  • favorise le péristaltisme intestinal (laxatif naturel).
  • C’est LE minéral ‘anti-stress’. 

Sa carence favorise l’anxiété, la fatigue, l’insomnie et la constipation. Les Français en sont le plus carencés: plus de 80 % de notre population souffre de carence chronique en magnésium. 

FLAVONOÏDES

A raison de 10g pour 100g de cacao (10%), voici l’un des aliments les plus riches en flavonoïdes (polyphénols) qui sont des substances antioxydantes, en se plaçant devant le vin rouge, le thé vert et même les baies d’acai et de goji.

 »  Les antioxydants (dont le flavanol et les anthocyanes) ralentissent le vieillissement cellulaire. Ils gardent nos cellules jeunes en piégeant les radicaux libres (substances oxydantes et agressives qui peuvent provoquer des mutations ou la mort cellulaire, comme les polluants, l’alcool, le tabac etc.) et les toxines, ce qui réduit l’oxydation (ou corruption) des cellules de notre corps et aide à nous protéger des maladies, inflammations et allergies.

 »  Ils participent à la santé du cœur en améliorant la circulation du sang vers le cœur et le cerveau, en protégeant nos artères des caillots, en favorisant la relaxation et l’élasticité vasculaire et en bloquant l’agrégation des plaquettes sanguines (risques cardio-vasculaires). En d’autres termes, ils réduisent la coagulation et augmentent la fluidité du sang, ce qui contribue à la réduction de la pression sanguine et du taux de ‘mauvais cholestérol’ (LDL).

 »  Ils inhibent également la croissance des tumeurs dans le corps et diminuent donc les risques de cancer.

 »  Ils participent aussi à une meilleure santé, nutrition et hydratation de la peau en favorisant le flux sanguin et en stimulant la synthèse du collagène, ce qui lui apporte élasticité, éclat et tonus. Selon une étude effectuée par le Dr. Williams en 2009 (University of the Arts, London), une consommation régulière de chocolat aux propriétés préservées, confère à la peau des propriétés photoprotectrices (protège la peau des rayons UV).

THÉOBROMINE

Un des principaux ingrédients stimulants (alcaloïdes) du cacao agissant comme la caféine (tonique) mais de manière distincte et plus faible.

 

  • Elle a un effet doux et durable sur le système nerveux et cardiaque, avec une tendance euphorisante.
  • C’est un antibiotique naturel qui prévient les caries
  • Elle a aussi un effet diurétique et vaso-dilatateur qui aide à réduire la tension artérielle.
  • Elle relâche les muscles lisses des bronches et peut aider la toux.
  • Elle contribue au rôle aphrodisiaque réputé du chocolat et
  • son action lipolytique est une parfaite alliée pour brûler les graisses!

PHÉNYLÉTHYLAMINE (PEA)

Substance chimique naturelle de l’Amour…

Elle aide le corps à créer un sentiment de joie, d’optimisme, d’excitation et d’euphorie, ainsi qu’une attention et une vigilance accrue. Le cerveau la libère lorsque l’on tombe amoureux, et à son maximum lors d’un orgasme.

C’est une substance neuro-modulatrice et psycho-stimulante de la famille des amphétamines qui a un rôle de neurotransmetteur et d’anti-dépresseur. Le temps ‘ralentit’ et nous ne sommes pas distraits par la faim, la soif, la fatigue ou la stimulation du monde extérieur.

La phényléthylamine augmente la production de dopamine, l’hormone du plaisir et de la vigilance. C’est aussi ‘elle’ que l’on ressent après une séance de sport.

ANANDAMIDE

Une molécule qui influence les émotions et nous donne ce sentiment de bonheur.

Son nom vient du Sanskrit Ananda qui signifie ‘béatitude’.

 »  C’est le neurotransmetteur primaire présent dans l’utérus pendant les premières étapes de la grossesse, son rôle étant de créer une ambiance de bonheur et de confort pour accueillir l’embryon.

 »  L’anandamide est aussi naturellement produite par le corps après l’exercice. Elle joue un rôle vital en modérant la perception et la mémoire de la douleur, et aide à réguler l’appétit et l’humeur.

 »  Elle se lie aux sites récepteurs THC dans le cerveau, produisant un effet similaire mais beaucoup moins prononcé que le tetrahydrocannabinol, qui se trouve dans le cannabis.

Ce qui est fascinant, c’est que le cacao contient à la fois l’anandamide et les inhibiteurs de recapture de l’anandamide, molécules qui ralentissent sa dégradation enzymatique. Cela permet donc à l’anandamide naturelle du cacao de rester plus longtemps dans le corps, ainsi que ses effets associés de bien-être. La nature est bien faite!

« Químicamente hablando, el chocolate es realmente el alimento perfecto del mundo »

-Michael Levine-

CAFÉINE

Présente mais en très faible quantité comparé au café. C’est un alcaloïde qui a des effets tonifiants et stimulants. Il faudrait consommer environ 20 tasses de chocolats chaud ou bien 800g de chocolat au lait pour avoir l’équivalent en caféine d’une seule tasse de café.

ARGININE

Acide aminé à l’effet aphrodisiaque. En effet, le cacao stimule les organes reproducteurs en augmentant leur flux sanguin. Son effet vasodilatateur permet une force accrue dans les ébats amoureux, ainsi qu’une amplification du désir sexuel.

Le L-arginine permet de réduire la fatigue musculaire et d’améliorer la capacité des muscles à se contracter.

TRYPTOPHANE

Acide aminé essentiel pour l’organisme, précurseur de la sérotonine, il est responsable de notre bouclier anti-stress et de la sensation de bien-être.

Également précurseur de la:

  • mélatonine, appelée couramment ‘hormone du sommeil’
  • niacine (Vit B3) qui s’occupe de la bonne santé de nos cheveux et système nerveux, ainsi que notre énergie globale pour les processus de réparation et récupération du corps.

UNE MINE DE BIENFAITS…

… apportée par tous ses enzymes, acides aminés essentiels, sels minéraux et oligo-éléments (Fer, Calcium, Phosphore, Zinc, Manganèse, Cuivre, Sélénium, Sodium, Potassium & Chrome) et Vitamines A, B, C, D et E (antioxydante).

Ils participent tous au bon fonctionnement de notre métabolisme, système nerveux, immunitaire et structurel. Les fibres contribuent à régulariser le transit intestinal.

Le cacao aurait des vertus ‘toniques’ s’il est consommé avant un repas, et ‘digestives’ s’il est consommé après. Il est également considéré comme un ‘potentialisateur’, signifiant qu’il accroit l’efficacité et amplifie les effets des substances médicinales auxquelles il est associé.

Le cacao est  IMAO (inhibiteur de monoamide oxydase)

TRADUCTION = un antidépresseur naturel.

Le MAO (monoamide oxydase) est un catalyseur des monoamines, ce qui inhibe l’activité des neurotransmetteurs tels que la dopamine, sérotonine, adrénaline etc., responsables de notre bouclier anti-stress, plaisir et système d’alerte.

En d’autres termes, le cacao inhibe l’inhibition.

Grâce à ses IMAO rares (qui diffèrent des inhibiteurs d’enzymes digestives trouvés dans les noix et graines), le cacao semble aussi diminuer l’appétit et encourage la perte de poids naturelle. Les IMAO auraient un rôle dans la régénération cellulaire et le rajeunissement.

En un clin d’oeil

Energie accrue

Réduction de l’Anxiété / Stress

Humeur Positive

Tonique digestif et général

Aphrodisiaque

Antioxydant (protecteur)

Alcalinisant

Antibiotique nature

Réjuvénateur

Anti-inflammatoire

Endorphines naturelles

Aide à la perte de poids

Santé du Coeur

Santé de la Peau

Santé du Cerveau

Santé du foie  

Petite note de chimie verte

Les métabolites secondaires (alcaloïdes, terpènes etc.) sont des substances chimiques naturellement produites par les plantes. Ils participent à la vie de relation de la plante (ou de leur organisme hôte) et ils ont des rôles très variés:

 »  Ils peuvent servir de défense (sécrétions amères ou toxiques pour les prédateurs) ou au contraire, attirer certaines espèces ayant des rôles bénéfiques (pollinisateurs).

 »  Ils peuvent également permettre la communication entre les plantes, par des messages d’alerte.

 »  Ils font partie de la structure de la plante (tanins et lignine).

Lorsque nous consommons ces plantes, nous pouvons donc bénéficier des bienfaits des métabolites secondaires et les utiliser pour nous protéger et nous défendre.

Le Theobroma cacao est connu en phytothérapie comme étant un ‘Tonique Amer’. Cela lui donne des propriétés toniques sur la digestion en favorisant la sécrétion des sucs digestifs et salivaires, en augmentant le péristaltisme intestinal, et en aidant à drainer et nettoyer le foie.

En médecine traditionnelle chinoise,  la saveure amère est lié à l’élément feu, à l’été et au Coeur.

Aujourd’hui, le chocolat n’est pas forcément connu pour ses propriétés stimulantes et médicinales mais n’a pas perdu sa réputation aphrodisiaque. Avec les fleurs, c’est probablement le cadeau le plus populaire pour les amoureux. Comme quoi, il nous reste encore un peu de sagesse ancestrale…

Chocolat et idées reçues

ACNÉ

Une croyance populaire dit que le chocolat peut causer de l’acné, cependant aucune étude scientifique n’a pu l’étayer.

Diverses études pointent plutôt la nature hautement glycémique de certains aliments tels que le sucre ou sirop de maïs comme cause de l’acné. Nous ne citerons pas de marque mais il sera très facile de voir que dans beaucoup de chocolats, l’ingrédient premier est le sucre et le cacao se retrouve en bas de liste…

Le cacao en lui-même a un indice glycémique bas.

De plus, il a été suggéré que puisque le chocolat augmente le niveau de sérotonine dans le cerveau, il pourrait au contraire diminuer le stress et aider à réduire l’acné.

Son action ‘tonique amer’ ainsi que le Chrome présent dans le cacao aident à équilibrer le taux de sucre dans l’organisme et à détoxifier le foie et le sang.

CHOLESTÉROL

La teneur en cholestérol du chocolat est très faible, voire négligeable: 1,3mg pour 100g. Les lipides du cacao sont non saturés (Oméga 6) et se digèrent facilement.

Le beurre de cacao contient des acides gras qui ont une action favorable sur le ‘bon’ cholestérol (HDL): l’acide oléique (acide gras mono-insaturé Omega 9) a la propriété de faire baisser le taux de cholestérol LDL (le seul athérogène) sans faire baisser celui du cholestérol HDL (protecteur).

Le beurre de cacao contient aussi de l’acide stéarique, un acide gras saturé, qui a la propriété de se transformer en acide gras mono-insaturé une fois dans l’organisme. Cet acide gras a des propriétés émollientes, adoucissantes, nourrissantes et protectrices.

(note: l’huile de coco en est extrêmement riche aussi, faisant d’elle une excellente huile de cuisson, ou pour appliquer sur la peau.

* Il est aussi bon de savoir que notre foie fabrique les 2/3 de notre cholestérol, seulement 1/3 est apporté par l’alimentation. Le ‘mauvais’ cholestérol est souvent associé à du stress et à une alimentation trop riche en acides gras saturés.

* Le cholestérol LDL est qualifié de ‘mauvais’ cholestérol, mais c’est une étiquette trompeuse, car s’il n’est pas salutaire en trop grande quantité, il est tout du moins essentiel au fonctionnement de l’organisme. Son action étant de ramener les acides gras du foie vers les tissus, nous en avons besoin pour pouvoir fabriquer nos graisses, réguler notre température, nos hormones etc….

Le ‘bon’ cholestérol HDL est appelé ainsi car il ramène les acides gras des tissus vers le foie et donc empêche son accumulation dans les artères.

Un bon équilibre des deux est primordial.

CARIES

Quant au sujet des dents, le cacao contient des substances au pouvoir anti-carie:

  • Le tanin du cacao contient du polyhydroxyphénol qui stoppe le développement des microbes.
  • La théobromine est une substance antibactérienne efficace pour lutter contre le streptococci mutans (organisme responsable des caries).
  • Le Fluor protège de la carie en renforçant l’émail.
  • Les phosphates de cacao attaquent les acides formés par les sucres.

MIGRAINES, OBÉSITÉ, CRISE DE FOIE…

Il n’en est pas non plus responsable à moins d’être consommé dans des proportions où tout aliment le serait.

Cela dépend aussi si le chocolat est pur ou saturé d’autres ingrédients tels que le lait, le sucre, les émulsifiants, les numéros E… etc.

Conséquences de la production industrielle

Lorsque le cacao est traité, transformé et raffiné, la majorité de ses substances sont détruites ou altérées, notamment les flavonoïdes et le tryptophane qui sont très sensibles à la chaleur ainsi que certaines vitamines. Un cacao torréfié à plus de 150ºC ne renferme alors plus que quelques microgrammes de polyphénols.

Le terme de ‘chocolat noir’ peut prêter à confusion. La couleur du chocolat ne peut nous renseigner sur son contenu en flavanol car il existe une technique industrielle appelée ‘alcalinisation’ ou ‘dutching’ (découverte il y a 200 ans par le Néerlandais Van Houten) qui consiste à ajouter de la potasse-alcali au cacao pour améliorer son goût, sa texture, sa solubilité, sa miscibilité et son apparence. L’amertume est ainsi éliminée mais également les flavonoïdes actifs!

Un des effets de l’alcalinisation est le noircissement du cacao, donc un chocolat très noir en apparence ne veut pas forcément dire qu’il contient encore des flavanols. Ah ha !

 »   Il a été aussi démontré que l’ajout de produits laitiers peut bloquer ou inhiber l’activité antioxydante des flavonoïdes ainsi que leur absorption (assimilation intestinale) dans le corps, donc si on le mélange avec le cacao pur, le lait atténuera ses effets. Il est aussi bon de savoir que le lait pasteurisé est la cause principale des allergies aux produits laitiers.

 »   Par ailleurs l’ajout de sucres raffinés, tant utilisé dans la production actuelle du chocolat:

  • retire les minéraux du corps.
  • cause des troubles du taux de glucose sanguin.
  • favoriser la déshydratation.
  • est grandement addictif.

Dans un monde où la commodité, le confort et la ‘quantité pour pas cher’ sont devenus une priorité, nous faisons souvent une confiance aveugle aux procédés de fabrication industrielle en ce qui concerne notre nutrition. Cela a souvent été abusé en faveur d’alternatives moins coûteuses et plus rapides, qui nous laissent avec une nourriture de plus en plus éloignée de la nature et ses mines de substances nutritionnellement riches.

Le chocolat artisanal nous permet de retrouver le goût originel du cacao ainsi que ses bienfaits phytochimiques pour notre bien-être et santé, du moment qu’il a été cultivé, choyé, récolté, fermenté et travaillé dans les bonnes conditions végétales, humaines et environnementales, car tout cela se ressent instantanément lorsque l’on croque dans un morceau de chocolat.