05 61 66 70 89

~~~ »  Un endroit paisible où venir se ressourcer le temps d’un soin traditionnel

~~~ »  Une chocolaterie artisanale et naturelle aux vertus médicinales

Soin traditionnel

Découvrez le soin Lomi Lomi et ses bienfaits sur tous les corps de l’Être.

Cacao et autres Créatures

Ces pages égayeront votre curiosité sur cette plante magique et ancienne qu’est le Theobroma cacao.

Apothicaire

Vous trouverez dans le menú les créations artisanales de Criollita, ainsi que les informations pour passer une commande.

Gratitude

Merci à celles et ceux qui ont partagé leurs expériences des soins ainsi que de leurs dégustations. A notre tour de vous indiquer les pépites de l’Ariège et d’ailleurs, dans la rubrique ‘on aime…’

Almanach

Le coin des articles, citations et nouvelles.

Éphéméride

Le calendrier des évènements et festivals pour rencontrer Criollita et déguster 1001 saveurs!

Contact

Voici l’endroit pour nous joindre par téléphone ou via le formulaire.

Là-haut sur la petite montagne…

un espace de soins naturels pour le bien-être et la santé

une chocolaterie artisanale aux vertus médicinales

Moulis, Ariège  (proche de Saint Girons)

Bienvenue,

Au fil des pages, notre souhait est que vous puissiez dé-couvrir la bonne information que vous recherchez et qui vous attend patiemment … vous êtes là … et ici.

« Ce que vous cherchez vous cherche »   – Rûmî –

Les images de la salle de soin

et de chaque chocolat, truffe et gâteau,

arriveront au fil du temps…

avec ~ d’autres ~ surprises !

Merci de votre visite et bonne balade !

… Les nouvelles de la saison …

Le printemps est là!  Belle et bien là!

Belle cette enfant intérieure qui circule en nous, se ravissant de couleurs, de la chaleur solaire, de petites surprises éternelles comme le vol d’un oiseau, un bourgeon qui apparait, un écureuil qui explore un épicéa, les fleurs qui sont poussées vers la surface de la terre. Que de présents…

On l’oublierait presque… Nous avons vécu la transition vers le Printemps en quasi-immobilité physique, et nous continuons au-delà.

L’équi-noxe (jour = nuit) de printemps nous a invité à faire une pause pour mettre la lumière et la sombreur sur le même plan, pour que ces deux principes en nous soient accueillis et vus au Grand Coeur.

L’immobilité est donc naturelle, elle nous fait rester en équilibre le temps de l’équinoxe, bénéfique pour la suite si l’on veut bien jouer avec ses énergies authentiques pour dé-voiler ce que nous sommes.

« Laisse la vie te faire

ce que le printemps fait aux fleurs »

Repartir sur nos nouvelles bases, avec la conscience de ce qui nous habite dans les surfaces comme dans les profondeurs. Se voir face à face. Pour de vrai.

S’ensuit alors le printemps, le premier temps, avec sa sagesse du renouveau, les valises et couvertures de l’hiver que l’on a laissées derrière, la joie pétillante de découvrir ce que la Nature insuffle sans restrictions en nous appellant enfin au déconfinement intérieur après l’hiver.

En espagnol, le printemps a pour mot ‘primavera’, la prima-vera, la première vue, vision et intuition; il signifie ‘le premier instant avant la chaleur de l’été’. En anglais, ‘easter’, qui nous indique la direction de l’Est, du Soleil Levant. Joie et surprise toujours renouvelées.

En goûtant aux premiers rayons du soleil, en silence, la nuit se termine à nouveau, la peau s’illumine en douceur, comme notre journée qui peut alors se mettre en mouvement.

L’immobilité forcée que nous vivons en ce moment étend, symboliquement, les énergies de l’équinoxe bien au-delà du rythme naturel. Cette immobilité peut représenter autant un nid moelleux qu’une prison imposée. Elle nous tient en hiver et nous met en stagnation alors que tout autour de nous demande à s’expandre, à respirer, renouveler, briller et émaner la lumière.
Et si l’introspection prend toute la place alors qu’elle n’y ait pas invitée dans le grand cycle de la Vie, c’est une fenêtre qui reste ouverte… De quoi faire ressurgir de nouvelles profondeurs de nous-mêmes et se laisser envahir. Cela pourrait se traduire par de l’anxiété, des peurs, pensées noires, méfiance, agressivité, contrôle…

Le climat actuel ne favorise pas l’inverse; toute cette énergie de vie printanière est soi-disant coupée, anéantie… mais pourquoi s’en nourrir quand même et aller dans ce sens?
Si le corps est bloqué avec des menottes, il suffit simplement de mettre la clé pour les ouvrir avec ce qui ne peut être emprisonné et possédé: la liberté, l’imagination, la volonté, le courage, les idées, les rêves, les mots, la vie, l’âme… Cela nous offre un tas de ressources complètement ‘légales’ pour traverser cette période ô combien intéressante.

Si on regarde Dame Nature, ses bourgeons explosent, ses feuilles s’étoffent de jour en jour, ses robes se parent des plus belles fleurs, les oiseaux n’ont jamais autant chanté pour Elle, le ciel n’a jamais été aussi bleu, le silence aussi grand, le mystère aussi majestueux.

C’est le moment propice pour suivre l’énergie de la sève de la Terre, celle des arbres et de la vie, pour s’élever de nos hivers et aller nourrir les graines reçues de notre précédente saison, de nos précédentes ‘erreurs, joies, expériences’ et voir ce qu’elles contiennent comme sagesses et merveilles…

Nos spirales intérieures ne vont pas vers le centre, elles sont belles et bien en chemin vers l’extérieur, comme la Nature tout autour de nous.
Avons-nous envie de nous dé-couvrir, prendre le risque de renaître et VIVRE, ou bien préférons-nous la sécurité inconfortable de se laisser EXISTER?

En nous mettant en phase avec nos ressentis et ce vers quoi l’on tend, de manière sincère, nous pouvons accorder nos énergies, et puiser intuitivement et intelligemment les ressources nécessaires pour nous accompagner sur ce chemin inconnu.

Nous pouvons reprendre la responsabilité pour ce que nous écoutons, regardons, pensons, croyons, faisons, ignorons, décidons, vivons.

Et si ce qu’il se passe était un reflet de notre ‘gueguerre’ intérieure?

Ce ne sont pas nos vieux démons qui vont nous enfermer non? A moins que nous préférions leur donner notre responsabilité? Autant de questions qui peuvent déranger… Si c’est le cas, alors ce sera salutaire pour faire trébucher nos croyances invisibles, qui nous gouvernent depuis l’endroit où l’on a peur de regarder, et pourtant nous ne sommes pas seul dans l’obscurité, nous sommes Tout seul.

« On ne s’illumine pas en imaginant des figures de lumière, mais en rendant les ténèbres conscientes. Mais ce travail est souvent désagréable, donc impopulaire »

– C.G. Jung –

Nous sommes libre de jouer, ou pas…
Souverain dans notre décision de planter les graines d’Imbolc, ou pas…
 »   Que la réponse soit oui ou non, elle reste un choix momentané, et un non-choix momentané…

A quoi transmettons-nous notre pouvoir intérieur?
A qui donnons-nous les chaines de notre bonheur et de notre santé?
A quel commencement allons-nous participer?

Si le Printemps nous titille, et que nous avons envie de communier, alors utilisons ses petites clés pour nous amener nous aussi à l’ouverture de l’Être:

Le pouvoir du Printemps est: LE COMMENCEMENT

Purification . Transformation

 »   Comme les fleurs qui poussent à travers les feuilles mortes, ces dernières disparaissent naturellement dans le Grand Cycle.

 »   Nettoyer notre maison, jardin, espaces de vie, nous permettra de laisser partir ce qui n’a plus raison d’être parmi nous dans le présent. Libérer la place et se désencombrer participe à l’éclaircissement intérieur, autant au niveau des pensées, que du corps et de la conscience.

 »   Cela peut aussi se manifester par une intuition de faire un jeûne ou de moins manger, nos réserves peuvent alors se libérer pour être transcendées.

« Tous les oiseaux trouvent refuge quand il pleut.

Mais l’aigle évite la pluie en volant au-dessus des nuages.

Les problèmes sont communs, mais l’attitude fait la différence. »

– A.P.J. Abdul Kalam –

Le Feu

‘Devant le feu’ – peinture de Sylvenn Conan

‘ »   L’élément qui, selon la sagesse amérindienne, nous illumine et représente la saison du printemps. L’étincelle première qui animera les premières visions (primavera) et leur donnera l’impulsion et la puissance nécessaire.

 »   Attention à sa chaleur qui pourrait nous envelopper d’illusions et nous brûler l’esprit et les pensées qui le traversent.

 »   Dans leurs qualités profonde, les flammes du feu nous hissent vers le centre de la transformation. Le soleil du printemps nourrit le feu de notre âme.

 »   Allumer un feu de joie, une bougie, nous connecte avec cet élément créateur.

l ‘ Est

 »   Le soleil se lève tous les matins à l’Est, c’est de cette direction que la lumière jaillit et éclaire la terre. C’est notre renaissance quotidienne, le jour naissant. Un moment propice pour célébrer les lumières pour qu’elles nettoient nos visions.

 »   Voir le soleil s’élever sans perdre le contact avec la terre, pour ne pas tomber dans l’illusion.

 »   L’énergie de l’Est nous met en contact avec celle du feu et de la force incarnée.

 »   Simplement regarder dans cette direction en se levant le matin, accueillir la lumière qui nous invite clairement à la regarder.

Comment ne pas la contempler?…

Le Temps lui-même = le Présent

 »   Dans chaque moment se trouve un commencement. Le printemps nous rappelle à vivre ici, maintenant, dans le feu de la joie et de l’action, dans la conscience de sentir battre le coeur de la vie qui s’éveille.

 »   Le reste n’est qu’illusion et nous brouille la vision claire. La mort et la vieillesse sont les qualités opposées du printemps.

 »   Le temps lui-même, éternellement présent, nous fait voir les choses telles qu’elles sont, et non, telles que nous sommes. Il est la perfection manifestée de la naissance et ses renaissances.

La Joie

 »   La force du printemps nous abreuve de joie et fraîcheur de l’enfance. Cette joie du présent printanier amplifie notre présence physique tout en nous guidant vers une perspective plus élevée de notre matérialité.

 »   La joie est le moteur du plaisir et témoigne de l’abondance et l’harmonie avec l’âme. La joie n’a aucun désir de rester joyeuse, elle est la plénitude même, quel que soit l’évènement qu’elle traverse.

 »   Elle nous fait reprendre tous nos sens, en nous faisant goûter une profonde complétude qui vient du simple fait d’être rempli de vie, et dans cette magie, elle s’étonne comme un enfant aux merveilles d’un instant.

C’est le printemps qui l’dit !

Le pouvoir est à l’intérieur de nous, et des vies et morts qui se passent la main dans ce Grand Tout. La vie veille, même la nuit.

La nature et son printemps nous accompagnent si nous décidons de lui tenir compagnie aussi.

Si vous souhaitez approfondir et en découvrir plus sur la sagesse ancestrale qui nous vient du Pacifique, c’est par ici et c’est inspirant comme le printemps! :

« Faites vivre votre passion, elle vous réchauffera quand le monde deviendra froid »

– Sagesse Amérindienne –

Témoignage du mois

« C’est une expérience incroyable que j’ai pu vivre avec Nelly au travers d’une séance de massage énergétique qui m’a fait énormément de bien.

Je souffrais de fortes tensions et douleurs dans le dos et ressentais le besoin de me faire masser. J’ai été agréablement surprise. Je me suis sentie totalement prise en charge par Nelly et mon soin a été très personnalisé. Elle m’a ‘tenu’ la main dans une transition de vie.

J’étais une jeune fille en entrant. Je suis ressortie comme une femme assumée, pleinement sereine, plus épanouie que jamais et les douleurs atténuées.

Sur le long terme, cette séance m’a permis de dissiper les douleurs, retrouver mon énergie et de me recentrer, avec une force et une confiance en moi qui grandissent. Un nouveau cycle sain dans lequel j’ai l’impression de me retrouver et d’être enrichie, avec tant de choses qui se sont passées depuis le soin. Je sens du mouvement en moi dont je n’ai plus peur et que je laisse muer dans un lâcher-prise constructif. Je sens mes énergies alignées, à leur place.

Avec ma profonde reconnaissance, UN GRAND MERCI à Elle. »

« Pas d’pluie, pas d’arc-en-ciel »

« – Tu vas où?

– Je me rends à l’évidence »

Se rendre heureux

Se rendre compte

Se rendre immortelle

Se rendre grâce

Se rendre à l’évidence

Se rendre la pareille

Se rendre visite

Se rendre à l’improviste

Se rendre

… tout court !